Samedi 13 Août 21h
Maison du Temps Libre
Eric Séva Quartet
"Nomade sonore"

Eric Séva saxophones

Daniel Zimmermann trombone

Bruno Schorp contrebasse

Matthieu Chazarenc batterie

Eric SÉVA, l'esprit nomade...

 

    " Je n'ai pas le sentiment d'appartenir à une musique mais d'être inspiré par toutes les musiques dans un besoin constant « d'itinérance sonore ». La musique ne cesse de me faire voyager, elle me raconte des histoires qui chantent et qui dansent. Qu'elles soient savantes, populaires ou traditionnelles, ces musiques nourrissent un nomadisme artistique dont l'écriture et l'improvisation sont le fil rouge de ces conversations. "

 

Eric Séva

Entrée Libre
dans la limite des places disponibles

Eric SEVA

   Rompu à toutes les musiques, et fort de mille expériences, Éric Séva connaît bien le métier de musicien, avec ses multiples rencontres ou dans les studios d’enregistrement jamais il n’a perdu de vue l’horizon du jazz et de l’improvisation. Dans ses projets successifs, il a recomposé les richesses mélodiques des musiques du monde, les alliages de timbres qui naissent au carrefour des rencontres. Avec ce nouveau groupe, et des partenaires de haut-vol, il réaffirme l’idée qu’il se fait du jazz, et au-delà, d’une musique qui n’appartient qu’à lui : « Nomade sonore », comment mieux résumer un parcours aussi singulier ?

JAZZ MAGAZINE - CHOC 2015

Daniel Zimmermann

       « Derrière l’homme de raison, faisant carrière dans les meilleurs pupitres de trombone et sollicité pour sa sûreté instrumentale très au-delà des frontières du jazz, se cache un virtuose de l’instrument, qui n’a jamais cessé de s’impliquer dans des projets offensifs, voire déjantés (…)» (Jazz Magazine, avril 2009).

           Tromboniste du dernier groupe de Claude Nougaro et du Maraboutik Band de Manu Dibango, premier prix de soliste au Concours National de Jazz de La Défense en 2002, soliste invité du Gnawa Festival d’Essaouira en 2010, premier tromboniste nominé aux Victoires du Jazz, Daniel Zimmermann est avec Thomas De Pourquery l’un des fondateurs du groupe DPZ, dont l’album « He’s looking at you, kid » a été désigné «Choc Jazzman» puis «Disque de l’année 2009 (Jazz magazine)». Par le passé, ses autres projets de compositeur furent le septette d’inspiration zappaïenne Spice’Bones, son trio avec le guitariste Emmanuel Codjia et l’accordéoniste Vincent Peirani, et plus jeune le combo funk 90’ies Duckbill.

             Soliste confirmé mais toujours friand de section cuivres et de big band, habitué des scènes de jazz comme des studios d’enregistrement, il se produit régulièrement aujourd’hui en France et à l’étranger.

Photo Sylvain Gripoix

Bruno Schorp

Après des études classiques au CNR de Nancy, il débute son parcours de formation jazz au CMCN de Nancy (avec Diego Imbert, Yannick Robert, Frank Aguthon), puis au CNR de Metz (avec Eric Barret, Mario Stantchev, Yves Torchinsky).

Par la suite, il intègre le CNSM de Paris et travaille l’improvisation avec Riccardo Del Fra, Dré Pallemaertz, Glenn Ferris et Daniel Humair. Parallèlement à ses études, il s’installe à Paris et fréquente les clubs et festivals.

Son activité de sideman français l’a amené à travailler avec Aldo Romano, Jean-Pierre Como, Laurent de Wilde, Mokhtar Samba, Sebastien Llado, Lukmil Perez, Hocus Pocus et bien d’autres…

Matthieu Chazarenc

Batteur de la nouvelle génération, Matthieu, malgré son jeune âge, possède une maturité musicale hors du commun, ce qui lui permet de jouer avec les plus grands artistes français. Son palmarès est impressionnant et parmi quelques musiciens accompagnés dans divers projets, on retrouve : Olivier Ker Ourio, Alain Jean Marie, Manuel Rocheman, Franck Avitabile….